Visiteurs : 4 185 218
Accueil Nous Contacter Ecrire Article Galerie Vidéothèque
 
| |


sourire

    ALLNEW
    Pages : ()
    1


  • - C'est un corse qui cherche du travail. Connaissant l'autoroute entre le nord et le sud de l'île, il se décide d'aller voir si par hasard, il n'y aurait pas un boulot pour lui à l'équipement.
    On lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de l'autoroute. Il accepte.
    1er jour : il fait 100 mètres de ligne blanche.
    2eme jour : il fait 50 mètres
    3eme jour : il fait 25 mètres
    4eme jour : il fait 10 mètres
    Le 5eme jour, le chef vient le voir et lui dit :
    - Ok, pour le premier jour. 100 mètres c'est pas tellement, mais ça passe. Mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les mètres ?
    L'autre lui répond :
    - Chef, plus j'avance et plus le pot de peinture est loin !  

  • - Deux voyageurs de commerce discutent:
    - Moi, fait l'un, je traite mes clients comme mes cigarettes.
    - Comment cela?
    - Je les roule toujours moi-même!  

  • - Un jeune Corse demande à son grand-père comment être heureux.
    - Fiston, il faut la santé et un bon travail.
    - Tu as eu cela, toi, pépé ?
    - Moi ? J'ai toujours eu une bonne santé parce que Mémé a toujours eu un bon travail !  

  • - Un mari dit à sa femme:
    - Je monte faire la sieste.
    Elle demande pourquoi. Il répond :
    - Que veux-tu, je ne peux pas rester sans rien faire !  

  • -« Docteur, je suis ennuyé ! Je parle en dormant !
    - Et cela gène votre femme ?
    - Ma femme ? Non, pas du tout, je suis célibataire. Ce sont mes collègues de bureau que je dérange. »  

  • -« Elève Lambris, vous me navrez vraiment, vous êtes ignorant comme une bourrique et paresseux comme un loir. Qu’est-ce que vous comptez faire plus tard ?
    - Instituteur, monsieur ! »  

  • Au restaurant, le garçon demande au client :
    - Comment avez-vous trouvé le beefsteak ?
    - Tout à fait par hasard, en soulevant une frite !  

  • Aux Etats-Unis, Maître X, avocat réputé a fait graver sur sa plaque professionnelle :
    "Deux questions, deux mille dollars".
    Un client entre dans son bureau et s'étonne :
    - Mille dollars la question, vous ne trouvez pas que c'est un peu cher ?
    - Non ! Quelle est la seconde question ?  

  • Aziz, 12 ans, va vers son professeur :
    « - Monsieur, est ce que vous puniriez quelqu’un qui n’a rien fait ?
    - Bien sûr que non ! Ce serait une injustice.
    - Eh bien, monsieur, je n’ai pas fait mes exercices ! »  

  • C'est Sarah et David qui vivent en co-location depuis plusieurs mois. Un soir, la mère de David vient dîner pour la première fois qu'ils habitent ensembles. Elle trouve Sarah tout à fait ravissante et, profitant qu'elle est dans la cuisine, demande à son fils :"Dis-moi David, cette jeune femme est très jolie et je connais tes talents de séducteurs, en plus tu es le plus beau, normal, tu es mon fils ! Alors, avoue franchement à ta mère, entre elle et toi, ça n'est pas que de la simple co-location ?
    -Maman, tu n'y penses pas ! Tu sais bien que je te l'ai juré, rien en dehors des liens du mariage !
    -C'est bien mon fils...
    Dix jour plus tard, Sarah dit à David :
    -Tu sais, je ne voudrais pas te sembler irrespectueuse, mais, depuis que ta mère est venue dîner, je ne retrouve plus la louche en argent... "
    David écrit alors cette lettre à sa mère :
    "Chère maman, Je ne dis pas que tu as pris la louche en argent, comme je ne dis pas que tu ne l'as pas prise, mais le fait est que, depuis ta venue, Sarah n'arrive pas à la retrouver. Ton fils qui t'aime, David"
    Ce à quoi la mère répond par la lettre suivante :
    "Mon fils adoré, Je ne dis pas que tu couches avec Sarah, comme je ne dis pas que tu ne couches pas avec Sarah, je dis seulement que, si Sarah dormait dans son lit, elle aurait retrouvé la louche depuis ma venue... Ta mère qui t'aime."  

  • C'est l'histoire de deux vieilles dames assises côte à côte dans un couloir d'hôpital, la première engage la conversation:
    - Dites-moi, avez vous passé de bonnes vacances?
    - Ah, ne m'en parlez pas, j'étais dans le coma.
    - Ah, vous avez eu beau temps?  

  • C'est un condamné à mort à la chaise électrique qu'on emmène pour son exécution. il demande au maton :
    - Qu'est ce qu'on va me faire?
    Le maton lui répond:
    - Du calme, asseyez vous sur cette chaise, on va vous mettre au courant !  

  • C'est un docteur qui dit à un fou :
    - Alors pour qui vous prenez vous aujourd’hui ?
    - Dieu m'a dit que j'étais le pape.
    A ce moment-la passe un autre fou, qui s'écrie :
    - Ce n'est pas vrai, je ne lui ai jamais rien dit.  

  • C'est un fou qui repeint son plafond et un autre fou arrive et lui dit :
    - Accroche toi au pinceau, j'enlève l'échelle !  

  • C'est un professeur qui donne un cours d'histoire...
    - Première question : Où est l'Amérique sur la carte ?
    Nicole, se lève et trouve l'endroit sur la carte.
    - Bien, deuxième question : Qui a découvert l'Amérique ?
    Les 19 élèves se lèvent d'un coup sec et disent :
    - C'est NICOLE !!!  

  • C'est une femme qui a accouché de 2 beaux bébés, des jumeaux. Cependant, elle pleure à n'en plus finir! L'infirmière lui dit alors :
    - Mais voyons madame! Pourquoi pleurez-vous? Vous êtes maintenant mère de 2 beaux bébés bien en santé !
    - Je sais, répond la femme, mais je ne sais pas qui est le père du deuxième!  

  • Chauffeur, soyez prudent, à chaque virage j'ai peur de tomber dans le ravin!
    - Madame n'a qu'à faire comme moi, fermer les yeux!  

  • C’est la rentrée des classes.
    « - Tu as passé de bonnes vacances ? Demande le maître au jeune Brahim.
    Oh, oui, monsieur ! Mais pas assez pour en faire une rédaction »  

  • Dans la rue, un homme demande à Madame Dupont :
    - Vous n'auriez pas vu un policier ?
    - Non.
    - Alors donnez-moi votre sac à main.  

  • Dans un restaurant, un client barbu interpelle le garçon :
    - «  Et alors, quand est-ce qu’on va être servi ?
    - Ça fait longtemps que monsieur est là ? Demande le garçon ;
    - Longtemps, longtemps, vous ne voyez pas ma barbe ? »  

  • Dans une librairie un homme achète un livre, dont le titre est "comment éviter de payer ses impôts".
    Le vendeur lui annonce alors : 
    - L'auteur vient d'écrire un autre livre.
    - Ah oui, et quel est le titre?
    - "Mes 10 années de prison" !   

  • Dans une ruelle, Monsieur et Madame se promènent tranquillement lorsque soudain, dans le dos de Monsieur, une voix menaçante murmura :
    - La bourse ou la vie ?
    - Prenez ma femme, elle est toute ma vie.  

  • David dit à son usurier de père :
    - Mais Papa, tu prêtes de l'argent à 9% alors que le taux légal est de 6..C'est un péché !
    - Mais non, mon fils, un 9 vu du ciel, c'est un 6 !  

  • Deux chasseurs de grands fauves marchent depuis huit jours à travers la forêt dans un village, ils demandent au chef par le truchement de l’interprète :
    - « Y a-t-il des cannibales, dans la région ?
    - Non, monsieur, aucun : nous avons mangé le dernier. », répond le chef.  

  • Deux collègues déjeunent à la cantine de leur société.
    Au dessert, le premier, après avoir épluché sa poire, en aligne les pépins sur la table. Son copain s'en étonne, alors l'autre lui explique :
    - Tu ne sais donc pas que les pépins, mangés à part, rendent plus intelligent ?
    - Non, je ne savais pas... Je veux essayer !
    - D'accord ! Ca te coûtera 1 euros le pépin, il y en a 8, ça fait donc 8 euros. Le type paie et mange les pépins.
    Soudain, il fait une remarque :
    - Tout de même ! Tu me prends pour une truffe ? Pour 8 euros, j'aurais pu m'acheter plusieurs kilos de poires !
    - Tu vois, les pépins font déjà de l'effet !  

  • Deux fous veulent s'évader d'un asile. Ils se disent :
    - Si le portail est haut, on passe en-dessous. S'il est bas, on passe au-dessus.
    L'un d'eux va voir et revient :
    - Désolé, on ne peut pas s'évader, il n'y a pas de portail !  

  • Deux hommes se déplaçant en ballon sont perdus dans le désert. Ils aperçoivent un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre.
    - Où sommes-nous, s'il vous plaît ? lui demandent-ils.
    Après un long moment de réflexion, l'homme leur répond :
    - Dans un ballon.
    - Merci, monsieur le mathématicien.
    L'homme demande étonné :
    - Comment avez-vous su que j'étais mathématicien ?
    - Pour trois raisons, répondent les aéronautes. Premièrement, vous avez beaucoup réfléchi avant de nous répondre. Deuxièmement, votre réponse est très exacte. Troisièmement, elle ne sert à rien.  

  • Deux voleurs discutent :
    - Je crois que voler ce n'est pas bien.
    Son ami lui répond :
    - Hé bien! Emprunte alors ! Mais ne retourne jamais ce que tu empruntes.
    Le voleur répond :
    - Ah oui, c'est bien mieux !  

  • Entre deux amis, dont l’un est un peu sourd :
    «  - Combien as-tu payé ce bouquin ?
    - Sept dirhams.
    - Tu dis ?
    - Je dis sept.
    - Dix-sept ?
    - Non, sans dix.
    - Cent dix ?
    - Mais non, sept, sans dix.
    - Sept cent dix ! Mais ça doit être une encyclopédie ! »  

  • Julien demande à sa maman :
    - C'est vrai que quand on meurt on devient poussière ?
    - Eh oui, hélas !
    - Alors viens voir, il y a un mort sous mon lit !  

  • L'autre jour, en plein centre ville, je vois un attroupement. Au milieu, un homme gesticule, les bras levés vers le ciel et crie :
    - "Miracle ! Miracle ! Je marche !"
    Je m'approche de lui et je lui demande :
    - "Vous étiez paralytique ? "
    - "Non, me répond-il, on vient de me voler ma voiture."  

  • Le maître d’école :
    -« Vous avez bien compris la forme négative ? Je reprends pour la dernière fois : je ne m’en vais pas, tu ne t’en vas pas, il ne s’en va pas, nous ne nous en allons pas, vous ne vous en allez pas, ils ne s’en vont pas… »
    Ali, répète ce que je viens de dire !
    --« Tout le monde reste, m’sieur. »  

  • Le petit Fouad dit à sa maman :
    « -  Tu sais, maman, je ne vais pas en classe demain !
    Et pourquoi mon chéri ?
    La maîtresse m’a donné congé pour fêter la naissance de mon petit frère.
    Tu lui as dit que j’avais eu des jumeaux ?
    Non, j’en ai gardé un pour la semaine prochaine. »  

  • Le petit Karim est au piano ; ses mains sont sales ; sa mère le gronde.
    - « ça fait rien, dit-il, je ne joue que sur les touches noires. »  

  • Le premier jour de la rentrée des classes, l’instituteur demande :
    -« Qu’est ce qui vous a le plus frappé pendant vos vacances ?
    - La main de ma mère, quand elle a reçu mon classement de l’année dernière ! », répond un élève.  

  • Le prétendant de Sylvie va voir son père pour lui demander la main de sa fille :
    - Monsieur je veux épouser votre fille.
    - Avez-vous vue ma femme ?
    - Oui mais je préfère votre fille !  

  • Le père Eugène va bientôt passer l'arme à gauche, et Monsieur le curé est à son chevet pour lui donner l'extrême onction.
    Le curé lui dit à l'oreille:
    - Avant de mourir, dis ta foi en Notre Seigneur Jésus Christ et renie le Démon!
    Mais le père Eugène se tait.
    Le curé lui demande:
    - Allons père Eugène, quand on quitte ce monde, il faut se préparer et renier le mal pour rejoindre le seigneur aussi pur que possible...
    Pourquoi ne veux-tu pas renier le Démon?
    Alors le vieux, d'une voix chevrotante:
    - Tant que je ne sais pas chez qui je vais aller, je ne veux vexer personne  

  • Le père de David s'étonne de ne pas avoir encore reçu le bulletin scolaire de son fils et lui en demande la raison :
    - Et ton bulletin il n’est pas encore arrivé?
    - Si, si mais je l'ai prêté à Paul pour qu'il fasse peur à son père !  

  • Les gens devraient tout le temps dormir la fenêtre ouverte.
    - Pourquoi, vous êtes médecin?
    - Non, je suis cambrioleur.  

  • Les locataires du cinquième sont impossibles. Hier, ils ont frappé du pied sur le plancher pendant une demi-heure.
    - Ils vous ont réveillé ?
    - Non, heureusement ! A cette heure là, je jouais de la trompette !  

  • L’instituteur questionne ses élèves :
    -« Quel est le mot le plus long de la langue française ?
    - Caoutchouc ! Lance un petit garçon.
    -Non, fait le maître d’école, c’est : anticonstitutionnellement.
    - En tout cas, murmure le gamin, caoutchouc on peut l’allonger tant qu’on veut ! ! »  

  • L’institutrice interroge le petit Mounir :
    «  Dis-moi, Mounir, si je dis : je me lave, tu te laves, il se lave, nous nous lavons, vous vous lavez, ils se lavent. Qu’est-ce que c’est ?
    C’est certainement dimanche, madame. »  

  • Madame dit à la nouvelle bonne :
    - Fatima, le petit déjeuner demain matin à sept heures et demie exactement. N’oublie pas !
    - Bien madame, répond Fatima, mais si je ne suis pas là, commencez sans moi. Je mange très peu le matin !  

  • Nicolas demande à un copain :
    - Qu'est-ce que ça veut dire : I don't know ?
    Et l'autre répond :
    - Je ne sais pas !  

  • Nous sommes au paradis, Saint Pierre accueille 10 hommes, morts la même journée.
    - Que tous les hommes qui ont trompé leur épouse fassent un pas en avant. Et neuf hommes sur les dix présents avancent d'un pas.
    À ce moment là, Saint Pierre se retourne vers Dieu et lui demande :
    - Et qu'est ce qu'on en fait du sourd ?  

  • Oh t'as vu ? UN mouche !!
    C'est pas UN mouche, c'est UNE mouche.
    Oh, oh... t'as de bons yeux toi dit !  

  • On demandait à un journaliste :
    -« Qu’est-ce qu’une nouvelle ?
    - Eh bien, dit-il, quand un chien mord un homme, ce n’est pas une nouvelle ! Mais quand un homme mord un chien, voilà une nouvelle ! »  

  • On sonne. Deux mendiants attendent devant la porte. Madame Wahib s’exclame :
    - Comment? Voilà que vous venez à deux, à présent!
    - Ah, aujourd’hui seulement, ma brave dame ! La rassure le premier mendiant. Je dois mettre mon remplaçant au courant avant de partir en vacances !  

  • Pendant qu'Adam était encore dans le jardin d'Eden, Adam va voir Dieu pour lui poser quelques questions qui le tracasse depuis longtemps...
    - Dieu ?
    - Oui Adam...
    - Dieu ? Pourquoi as-tu fait Eve aussi belle ?
    - Très facile Adam : pour que tu puisses l'aimer.
    - Pourquoi as-tu fait Eve aussi douce, gentille, suave, fragile, ....aussi... adorable ?
    - Mais c'est évident: pour que tu puisses l'aimer !
    - Mais dieu, pourquoi as-tu fait Eve aussi stupide ?
    - Voyons, Adam.... Pour qu'elle puisse t'aimer !  

  • Pourquoi un marin ne peut-il pas écrire ?
    Parce qu'il a jeté l'encre.  

  • Quel est le comble du mathématicien ?
    - C'est de se faire piquer sa moitié par un tiers dans un car.
    - C'est de ne pas pouvoir expliquer les règles à sa femme.  

  • Quel est le féminin de "assis dans le salon" ?
    "Debout dans la cuisine".  

  • Règle n° 1. Le Chef a raison.
    Règle n° 2. Le Chef a toujours raison.
    Règle n° 3. Même si un subalterne a raison, les deux premières règles s'appliquent.
    Règle n° 4. Le Chef ne dort pas, il se repose.
    Règle n° 5. Le Chef ne mange pas, il se nourrit.
    Règle n° 6. Le Chef ne boit pas, il déguste.
    Règle n° 7. Le Chef n'est jamais en retard, il a été retenu ailleurs.
    Règle n° 8. Le Chef ne quitte jamais son service, il a une réunion à l'extérieur.
    Règle n° 9. Le Chef ne lit jamais son journal pendant le service, il s'informe pour protéger l'entreprise
    Règle n°10. Le Chef a le droit d'être toujours de mauvaise humeur c'est dû à son stress de Chef.
    Règle n°11. On entre dans le bureau du Chef avec ses idées personnelles, on en ressort avec les idées du Chef.
    Règle n°12. Ne jamais oublier que le Chef est obligé de penser pour tout le monde.
    Règle n°13. Seul le Chef a une vision globale de l'entreprise.
    Règle n°14. Si vous avez un doute conformez-vous à la règle numéro 1 !  

  • Savez vous comment reconnaître un homme quand il va dire quelque chose d'intelligent ?
    Sa phrase commence par "Ma femme m'a dit que..."  

  • Toto rentre à la maison après sa première journée à l'école primaire.
    La maman:
    - Alors Toto, tu as appris beaucoup de choses aujourd'hui?
    Toto :
    - Pas assez en tout cas, ils veulent que j'y retourne demain.  

  • Trois fous sont dans un bateau. Le premier s'appelle "Fou", le deuxième "Personne" et le troisième "Rien".  « Personne » tombe dans l'eau. « Rien » dit à « Fou » d'appeler les secours. 
    Celui-ci prend son portable et téléphone aux pompiers. Quand les secours répondent Fou leur dit :
    - Bonjour je suis Fou, j'appelle pour Rien, parce que Personne est tombé à l'eau !!  

  • Tu veux que je te raconte une blague à l'envers ?
    - O.K.
    - Alors, commence par rire !  

  • Un citadin demande à sa femme :
    - Chérie... les cerises, on les cueille avec la queue ?
    - Non... pour toi se sera plus facile avec les mains...  

  • Un directeur toujours nerveux, s’écrie :
    « - où est mon stylo ?
    Vous l’avez sur votre oreille, monsieur ! Souffle sa secrétaire, terrorisée.
    Soyez précise, bon sang ! Laquelle ? »  

  • Un fou et deux personnes normales arrivent au Paradis. Ils doivent monter un escalier de 100 marches sans rire une seule fois. Mais à chaque marche on entend une blague très drôle. La première personne commence, mais à la septième marche, elle pouffe et doit recommencer. La seconde personne, elle, pouffe de rire à la dixième marche. Le fou monte l'escalier et éclate de rire à la quatre-vingt-dix-neuvième marche.
    - Pourquoi ris-tu si près du but ?
    - Je viens de comprendre la blague de la première marche.  

  • Un fou rentre chez lui et son horloge sonne 3 coups.
    - Oh, ça va! Je sais qu'il est une heure, pas la peine de le répéter trois fois !  

  • Un fou téléphone à un autre fou :
    - Allo? Je suis bien au 05 28 45 87 24 ?
    - A non, monsieur, vous faîtes erreur, ici on n'a pas le téléphone.  

  • Un homme marche dans la rue lorsqu'il entend un cri derrière lui :
    "STOP! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ PRENDRE UNE BRIQUE SUR LA TÊTE "
    Le gars s'arrête et au même moment, une brique qui s'était détachée d'un immeuble lui passe devant le nez. Le gars se retourne : personne...
    Un peu plus tard, alors qu'il veut traverser la rue, il entend encore :
    "STOP ! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ VOUS FAIRE RENVERSER"
    Le gars s'arrête, laisse passer une voiture et comme il ne voit personne derrière lui, il demande tout haut:
    - Mais qui êtes-vous?
    La voix répond:
    - Je suis votre ange gardien
    Et le gars répond :
    - Ah ouais ?! Et où étais-tu quand je me suis marié alors !  

  • Un homme rentre chez lui à toute vitesse, persuadé que sa femme le trompe.
    - Salope ! Je sais tout, dit-il. Et elle lui répond,
    - Ah oui alors en quelle année est mort Napoléon ?  

  • Un homme à longue barbe blanche consulte un psychiatre. Le médecin l'accueille :
    - Je ne connais pas encore vos problèmes, alors commencez par le commencement !
    - Au commencement, je créai le ciel et la terre…  

  • Un indien envoie des signaux de fumée. Un visage pâle, étonné, lui demande :
    - « A qui sert cet extincteur à côté de vous ?
    - C’est ma gomme, quand je fais des fautes ! »  

  • Un petit gars demande à son père :
    Papa, quand je suis venu au monde, qui m'a donné mon intelligence ?
    Son père lui répond :
    C'est sûrement ta mère, car moi, j'ai encore la mienne.  

  • Un petit garçon paysan et son père visitaient un centre commercial. Ils étaient abasourdis par presque tout ce qu'ils voyaient, et plus particulièrement par deux murs brillants de couleur argent qui pouvaient s'ouvrir en deux et se refermer. Le petit garçon demanda: "C'est quoi, Père?"
    Le père, n'ayant jamais vu un ascenseur auparavant, répondit: "Fils, je n'ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je ne sais pas ce que c'est."
    Alors que le petit garçon et son père regardaient avec admiration, une vieille femme dans un fauteuil roulant avança jusqu'aux murs et appuya sur le bouton. Les murs s'ouvrirent et la dame roula jusque dans la petite salle.
    Les murs se fermèrent et le petit garçon et son père regardèrent les chiffres défiler séquentiellement sur un cadran au-dessus des murs. Ils continuèrent de regarder jusqu'à ce que les chiffres se mirent à défiler dans l'ordre inverse. Les murs s'ouvrirent à nouveau et une très belle jeune femme de 24 ans sortit.
    Le père, ne pouvant pas lever les yeux de la jeune femme, murmura à son fils: "Va chercher ta mère."  

  • Un petit garçon rentre chez lui et dit à son père :
    «  - Papa, hier, le maître m’a dit : 5 et 4 font 9, ce matin, il me dit : 8 et 1 font 9, cette après-midi, il me dit : 7 et 2 font 9 ! Alors, moi, je ne vais plus à l’école tant qu’il ne sera pas d’accord avec lui-même ! »  

  • Un professeur demande à un élève de lui dire le verbe MARCHER.
    - Je marche, tu marches, il marche,...
    - Plus vite !
    - Nous courons, vous enfargez, ils tombent !  

  • Un père et son fils sont sur la plage.
    - Oh papa, regarde le beau bateau
    - Fils, ce n'est pas un bateau mais c'est un yacht
    - Ah oui, et comment ça s'écrit?
    - Heu..., attend ..., non c'est toi qui a raison, c'est un bateau  

  • Un voleur s'introduit dans une maison, Il vient de voler des objets dans une maison pendant que les personnes dorment, il est sur le point de partir quand il entend une petite voix qui dit : " Vous pouvez prendre mon bulletin scolaire "  

  • Un étudiant du Talmud est ébahi de voir sa femme accoucher trois mois après leur mariage. Il s'adresse à son rabbin :
    - Rebbe, rebbe ! Il est arrivé une chose extraordinaire. Ma femme a accouché après seulement 3 mois de mariage. Comment est-ce possible ? Tout le monde sait qu'il faut 9 mois pour faire un bébé...
    Le rabbin interrompt sa lecture :
    - Mon fils, je vois que tu n'as pas la moindre idée de ce genre de choses. Pourtant le calcul est simple. Tu vis avec ta femme depuis 3 mois ?
    - Oui.
    - Elle a vécu 3 mois avec toi ?
    - Oui.
    - Vous avez vécu ensemble 3 mois ?
    - Oui.
    - Quel est le total de 3 plus 3 plus 3 ?
    - 9 mois, rebbe.
    - Alors pourquoi viens-tu m'ennuyer avec tes questions stupides ?  

  • Une actrice rencontre une romancière qu'elle déteste et lui dit :
    - J'ai beaucoup aimé votre dernier livre. Qui vous l'a écrit ?
    - Je suis très contente qu'il vous ait plu, mais qui vous l'a lu ?  

  • Une belle-mère juive se confie à une amie :
    - Mon fils a raté ses deux mariages. Pour le premier sa femme est partie.
    - Et pour le second ?
    - Elle est restée !  

  • Une dame dit à un oculiste :
    - Docteur, ma vue baisse.
    - Ah ! Fait l'oculiste, et que faites-vous dans la vie ?
    - Justement, je suis voyante.  

  • Une dame fait des reproches à son boulanger :
    - Je suis désolée de vous le dire, mais votre pain est rassis !
    - Un peu de respect, Madame, je faisais du pain avant que vous ne soyez née !
    - Justement, ce que je vous reproche, c'est de ne le vendre que maintenant !  

  • Une femme demande à son mari :
    -Qui préférerais-tu avoir comme type de femme ? Une femme très intelligente ou une femme très belle ?
    -Mais aucune des deux, chérie. Tu sais bien que c'est toi que j'ai choisi.  

  • Une femme est avec son mari. Elle lui demande en rigolant :
    - Tiens, c'est normal que tu aies un bas rouge et un noir ?-
    - Ah, ne m'en parle pas ! En plus j'en ai une deuxième paire comme ça !  

  • Une jeune femme qui cherche à se marier vient s'inscrire dans une agence matrimoniale. Elle précise à l'employée :
    - je suis bien ennuyée ...Comme vous le voyez, je suis borgne. ça sera sans doute difficile de trouver un parti...
    - Mais non, ne vous inquiétez pas !
    L'employée tape la fiche descriptive : "Jeune femme, deux merveilleux yeux bleus, dont un en moins.  

  • Une maîtresse de maison interpelle la petite bonne :
    - Marie ! Vous venez encore de casser quelque chose ?
    - Oui Madame ! Mais cette fois, j'ai eu de la chance !
    - Comment ça de la chance ?
    - Ben, j'ai cassé les assiettes… avant de les laver !  

  • Une mère dit à son garçon :
    - N'oublie pas que nous sommes sur terre pour travailler.
    - Bon, alors moi, plus tard je serai marin !  

  • Vous connaissez le comble de la contradiction ?
    - non !
    - ...oui!  

  • _  « Je voudrais un plat de fautes d’orthographe, s’il vous plaît !
    -- Mais monsieur, nous n’en servons pas !
    -- Ah ! Alors pourquoi y en a-t-il au menu ? »  

  •  
    Un pilote est en train d’atterrir sur la piste et la tour de contrôle lui demande : bonjour, donnez-moi votre position et votre hauteur. Et le pilote répond à la tour de contrôle : je suis assis et je mesure 1.80 m  

Pages : ()
1





DISTANCES INTERVALLES
METEO

POPULATION MONDIALE

C.I.C.I.D. - ASSOCIATION ®
Carrefour d'Initiatives de Communication, d'Information et de Documentation
Copyright © 2017 C.I.C.I.D. Association - Maroc -. Tous droits réservés    |   Nous contacter   |    Ecrire un article   |   Galerie de photos   |   CICID en page de démarrage



Développeur :    YASSINE CHIHAB ®
Remarque :

- Ce portail est en cours de construction...

- Certaines rubriques sont encore en cours de réalisation.